Chevron Immobilier     01 40 55 00 55

Immobilier : les femmes paient plus que les hommes

Achat Immobilier : les femmes pénalisées par ce secteur !

L’immobilier un secteur en plein essor qui n’a pas, malgré une petite crise, dit son dernier mot. Mais malgré des chiffres en hausses et une demande qui ne cesse d’augmenter, ce secteur semble rester imperméable aux femmes ! Décryptage d’un phénomène qui pénalise les femmes qui veulent se lancer.

L’immobilier : un secteur un peu macho

Les chiffres sont clairs : les femmes achètent leur premier logement vers 38 ans contre 36 pour les hommes. De plus, elles ont un revenu généralement de 10% inférieurs aux leurs et pourtant elles ne bénéficient d’aucune réduction à l’achat d’un logement, bien au contraire ! Le cout est nettement plus cher pour une femme que pour un homme et l’emprunt se fait sur une durée plus longue.

L’immobilier : les femmes et les hommes ne sont finalement pas égaux !

« Le Courtier » a étudié de près 17 milles dossiers d’acquisition de résidence principale, déposés par des hommes et des femmes qui empruntent « en solo » pour la première fois.

Première conclusion, même s’il y a un écart de presque 10% entre les revenus des hommes et des femmes cela n’implique pas la discrimination dans l’accès au crédit. Pourtant, cette différence, qui semble de premier abord, ne pas discriminer les femmes, leur porte préjudices sur différents niveaux. Tout d’abord, elle diminue leur capacité de remboursement mensuel. Ensuite, le coût du crédit contracté par une femme est généralement plus élevé, car le taux et les décotes dépendent du niveau de revenus du client. Enfin, si les hommes décident de devenir propriétaire vers les 36 ans, les femmes attendent généralement deux années de plus. Or, cette différence d’âge n’est pas sans impacter le coût de l’assurance individuelle.

Deuxième conclusion, les femmes ayant un ou plusieurs enfants à charge et qui veulent acquérir un bien immobilier sont beaucoup plus nombreuses que les hommes. Or, la pension alimentaire n’est pas prise en considération par les établissements bancaires dans le calcul des revenus du client. Par contre, la présence d’enfants diminue le « reste à vivre » pris en compte pour octroyer un crédit, ce qui pénalise encore une fois les femmes.

Dernière conclusion, les femmes remboursent en moyenne presque sept mois de plus que les hommes, avec une moyenne d’emprunt de 17 ans et 6 mois contre 16 ans et 11 mois pour les hommes.

L’immobilier est donc un secteur qui tend à être un peu machiste. Pour éviter cela, vous pouvez vous renseigner auprès de notre agence immobilière qui vous guidera et vous montrera la voix à suivre.